Au chevesne, avec Nicolas Maharaux

0
0 avis

Profiter d’un bel été pour pister les gros chevesnes qui semblent somnoler en surface est une habitude qu’apprécie particulièrement Nicolas Maharaux. Pour le plaisir, mais aussi dans le souci de rendre toutes ses approches aussi discrètes que possible, c’est en float-tube qu’il nous convie à une sortie où, avec ce diable de poisson, la moindre erreur se paye comptant. A lire dans le n°879.

0 avis
Commenter
0
Inscription