Les sites du groupe Info6TM

Le kundja (Salvelinus leucomaenis)

Article réservé aux abonnés

Magnifique kundja du Kamtchatka.

Crédit photo Fabrice Chassaing

Une des clés d’identification les plus remarquables chez les ombles (genre « Salvelinus ») est l’absence totale de ponctuation sombre, alors qu’on trouve systématiquement des points noirs sur la robe ou les nageoires de tous les autres salmonidés qu’il s’agisse de truites, de saumons, de lenoks ou de huchons. Le kundja (« Salvelinus leucomaenis ») a poussé la coquetterie jusqu’à n’avoir que des points blancs, ce qui lui confère un look magnifique et inoubliable.

Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant.

Vos identifiants de connexion sont incorrects

Déjà Abonnés ?

Saisissez vos identifiants

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

"Pour recevoir chaque semaine toutes les actus de la pêche, nos concours, nos bons plans, nos sorties vidéos, nos articles gratuits et bien plus encore... inscrivez-vous vite à notre Newsletter !"

Je m’inscris à la newsletter

Biologie – Environnement

Magazine n°128

Biologie - Environnement

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15