Publicité

Des relations très complexes

Proies et prédateurs, prédateurs et proies
0
0 avis

Un brochet qui s’empare d’un gros gardon ou d’une frétillante ablette, une truite d’un appétissant vairon… quoi de plus banal ? Si à l’échelle des individus, les liens qui unissent une proie et son prédateur s’apparentent à un simple jeu du chat et de la souris, tous les scientifi ques savent bien qu’à l’échelle de populations entières, nous avons aff aire là à un système très élaboré. A lire dans le n°877

0 avis
Commenter
0
Inscription