Publicité

Leurre ou appât naturel ?

0
0 avis

La grosse révolution induite par la pêche des carnassiers aux leurres est telle depuis plus d’une quinzaine d’années, que tous les appâts naturels semblaient avoir pris un sérieux coup de vieux. Mais les choses évoluent, sachant que dans certaines conditions, l’utilisation d’un appât, mort ou vif, peut se révéler plus efficace. Aussi, plutôt que de porter des oeillères et s’entêter dans cette voie unique, mieux vaut jouer les cartes de la complémentarité et de la polyvalence. Notre article dans le n°882.

0 avis
Commenter
0
Inscription