Les sites du groupe Info6TM

Dans la peau du silure : sens et perceptions

Article réservé aux abonnés

À la lumière des connaissances que nous avons grâce à la science, imaginons le monde que perçoivent les silures. 
Comment le silure détecte-t-il ses proies ? La question est au centre de nombreux débats parmi les pêcheurs. Et ces débats sont loin d’être clos, car très peu d’études scientifiques apportent des réponses. L’animal étant trop grand pour le laboratoire, les seules expériences le concernant ont été faites sur des juvéniles, de 30 cm ou moins. C’est comme si l’on évaluait les capacités de l’être humain uniquement à partir d’observations sur les nouveau-nés… Toutefois, la poignée d’études publiées nous donne déjà quelques pistes pour mieux comprendre notre moustachu. À cela s’ajoutent des analyses plus complètes menées sur d’autres espèces de siluriformes. L’ordre des poissons-chats, dont fait partie le silure, comprend quelque 4 000 espèces ; 8% des poissons présents sur la planète en font partie, donc ce qui est vrai pour une espèce n’est pas forcément généralisable. Certains siluriformes nagent à l’envers, ou produisent des décharges électriques… mais d’autres…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

"Pour recevoir chaque semaine toutes les actus de la pêche, nos concours, nos bons plans, nos sorties vidéos, nos articles gratuits et bien plus encore... inscrivez-vous vite à notre Newsletter !"

Je m’inscris à la newsletter

Silures

Magazine n°137

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15