Les sites du groupe Info6TM

Pêche du silure : mars, le temps des vers

Article réservé aux abonnés

La nature se réveille, tout comme l’activité des poissons. Que ce soit du bord ou en bateau, différentes techniques s’offrent à nous pour traquer les silures. En cette période de fermeture, c’est aux vers que de superbes glanes peuvent être capturés.
Si les brochets et les sandres sont dans leur période de reproduction, protégés par la période de fermeture, les silures ne le sont pas ! Il est donc intéressant de profiter de cette activité grandissante des glanes. Les eaux passant la barre des 10°C, c’est alors le moment de tenter votre chance. Comme pour tous les poissons à mucus, la température de l’eau va directement influencer l’activité des silures. Aux premières journées ensoleillées, ils vont se réveiller. Même s’ils ne sélectionnent pas la taille des poissons que l’on va ferrer, les vers ont toujours un pouvoir de séduction redoutable sur les silures…



Un montage passe-partout mais efficace !

Au posé, que ce soit du bord comme en bateau, le montage des vers décollés reste l’un des plus efficaces. Facile à réaliser, il est constitué d’un plomb coulissant enfilé sur la tresse de corps de ligne en 40/100. Un bas de ligne long de 80 cm est réalisé en tresse de combat…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

"Pour recevoir chaque semaine toutes les actus de la pêche, nos concours, nos bons plans, nos sorties vidéos, nos articles gratuits et bien plus encore... inscrivez-vous vite à notre Newsletter !"

Je m’inscris à la newsletter

Silures

Magazine n°137

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15