Publicité

Au fil de la Petite Saône

0
0 avis

La Saône n’est encore que la Petite Saône quand elle traverse la Côte-d’Or. Soumise à la bise, ce vent froid venu du nord, elle va paisiblement au fond de sa vallée, le plus souvent enfouie sous un brouillard typique, avant de rejoindre enfin la Saône-et-Loire. Paisible, mystérieuse, tantôt sauvage, tantôt canalisée, elle offre un vrai potentiel halieutique, d’une qualité rare. A lire dans le n°860.

0 avis
Commenter
0
Inscription