Les sites du groupe Info6TM

La pêche à la graine

Article réservé aux abonnés

Crédit photo Olivier Wimmer
Même si la pêche à la graine ne suscite plus autant de passion que jadis, elle n’en reste pas moins passionnante et toujours efficace. Si le chènevis, le maïs et le blé sont les plus utilisées, il en existe aussi d’autres, moins connues, mais dont les qualités facilitent bien les choses.
Les graines sont aujourd’hui essentiellement utilisées pour agrémenter les amorces dans le but d’attirer et de maintenir les poissons sur un coup. Chènevis, maïs et blé, les plus couramment utilisées, le sont entières ou moulues. Mais ces graines sont plus rarement employées pures, en tant qu’amorçage exclusif ou sur l’hameçon, sauf le maïs toutefois avec le succès qu’on lui connaît sur la carpe. Pour ma part, j’utilise fréquemment les graines entières, notamment à l’hameçon et y compris si mon coup est amorcé avec des farines et des esches vivantes. Hormis ces classiques, il en existe en fait bien d’autres, pour certaines totalement méconnues ou très peu utilisées. Elles sont pourtant très efficaces !  Les graines à gardons Pour le gardon, j’ai déjà évoqué ici le chènevis, avec une façon de l’utiliser peu orthodoxe mais qui rend sa pratique un peu plus facile (voir…

Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant.

Vos identifiants de connexion sont incorrects

Déjà Abonnés ?

Saisissez vos identifiants

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

"Pour recevoir chaque semaine toutes les actus de la pêche, nos concours, nos bons plans, nos sorties vidéos, nos articles gratuits et bien plus encore... inscrivez-vous vite à notre Newsletter !"

Je m’inscris à la newsletter

Coup

Magazine n°918 - novembre 2021

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15