Publicité

La tête de ligne

0
0 avis

Passé l’enthousiasme des débuts, ses utilisateurs se sont rendu compte qu’au-delà de ses qualités bien réelles, la tresse n’était pas sans présenter quelques sérieux inconvénients, notamment en matière de discrétion et de résistance à l’abrasion. Est apparu alors le concept de tête de ligne – à ne pas confondre avec le bas de ligne –, censé résoudre ces problèmes. Thierry Sauvin nous dit quand il est nécessaire ou pas de l’intégrer dans ses montages. A lire dans le n°870.

0 avis
Commenter
0
Inscription