Les sites du groupe Info6TM

Choisir ses vers au fil des saisons

Article réservé aux abonnés

Crédit photo Romain Steeno

Le choix des appâts, notamment celui des vers, est un vaste sujet… Entre choisir des appâts qui seront capables de prendre tout type de poisson et choisir des appâts qui cibleront telle ou telle espèce, la sélection est parfois compliquée. Dans cet article vous trouverez notre sélection en cohérence avec les saisons.

L'hiver (décembre à mars)

La pistiche. Elle est redoutable en hiver, son pouvoir attractant dans les eaux froides est vraiment remarquable. Les plus gros spécimens peuvent être coupés en tronçons de 5/6 cm pouvant ainsi garnir plusieurs hameçons. La pistiche offre une excellente résistance aux lancers et à l’attaque des petits poissons grâce à sa chair ferme.
Le ver de chalut. Ce magnifique ver orangé et charnu est souvent pêchant lorsqu’aucun autre appât ne fonctionne ! Exceptionnel pour de nombreuses espèces de poissons, il présente une très bonne résistance à l’hameçon. Cet appât est cher et difficile à trouver. L’utiliser en petit tronçon de quelques centimètres n’enlèvera rien à son pouvoir attractif sur les gros poissons.


Crédit photo : Romain Steeno

Le printemps (avril à juin)

La dure (coréen). Les vers marins comme la dure (coréen) sont redoutables à cette période de l’année. Piqué par la tête sur quelques centimètres le ver s’agitera au gré du courant et trompera les poissons les plus méfiants comme le bar ou la dorade.
L'américain. Cet appât est à réserver pour la pêche des sparidés et des gros poissons quand la mer bouge. C’est un appât qui tient très bien dans le temps et vous apportera souvent les plus gros poissons. Pour les plus grosses pièces il est fortement conseillé de le ficeler pour garantir une présentation parfaite.

Américains

Crédit photo : Romain Steeno

L'été (juillet à septembre)

La demi-dure. Ce ver largement distribué est très économique. Partir en compétition sans une boîte de demi-dure n’est pas envisageable tellement cet appât est polyvalent pour toute sorte de poisson.
​​​​​​​Le ver de sable. Souvent appelé ver « miracle » c’est un appât à réserver pour les pêches de Méditerranée ou quand l’eau est cristalline. Redoutable pour la pêche du marbré, daurade, sar, pageot et bien d’autres espèces. L’utilisation d’aiguille est un plus pour ne pas couper le ver lors du passage sur l’aiguille. Le bémol est que son prix reste élevé et sa distribution marginale.


Crédit photo : Romain Steeno

L'automne (octobre à novembre)

Les arénicoles.La petite : souvent pleine d’eau, d’ailleurs appelée ver d’eau ou bocard. Les plus grosses : appelées vers noirs avec la spécificité d’avoir la queue jaune qui laisse des traces sur les mains. Ces deux vers sont redoutables sur la plupart des espèces notamment chez le bar et le poisson plat.
Le ver tube. Largement présent sur la façade ouest notamment dans les parcs (huître/moule) le ver tube est un appât très résistant et facile à conserver dans de l’eau de mer aérée au bulleur. Il intéressera de plus gros poissons comme les sparidés (dorade, sar, marbré…) mais surtout les bars et poissons plats.


Crédit photo : Lilian Haristoy

Le choix de l'hameçon

L’hameçon reste le premier contact avec le poisson. D’une part il devra être ultra-piquant, suffisamment fort de fer pour résister aux mâchoires puissantes et d’autre part, adaptés à l’eschage. Un mauvais choix d’hameçon pourra avoir comme conséquence des touches sans suites ou pire encore décrocher ses prises. Les hameçons longue tige (Aberdeen) sont incontournables ce sont les plus classiques pour la pratique du surfcasting. Ces hameçons sont très polyvalents et permettent d’escher tout type d’appât (vers, encornet, lanière). C’est un indispensable à avoir dans sa caisse. Les petites tailles 1/2/4 sont à réserver pour l’eschage des vers et les tailles à partir de 1/0 pour l’utilisation des appâts plus volumineux.


Crédit photo : Lilian Haristoy

Faut-il associer les perles en cohérences avec vos appâts ? 

La couleur des perles a son importance en fonction du type de poisson recherché et notamment pour les poissons plats. Les couleurs passe-partout restent le jaune, le rouge et l’indétrônable vert phosphorescent mais pour aller plus loin, jouer le contraste ou l’accentuation de la couleur de votre appât permettra de souligner celui-ci et ainsi de rendre votre ver encore plus attractif.


Crédit photo : Romain Steeno

 

Dans le commerce

Si vous souhaitez vous procurer des vers et appâts de qualité toute l’année, vous pouvez contacter
NORMANDIE APPÂTS
19 Rue du Colonel Fabien
B.P. 15 14860 Ranville
France
Tél. : 02 31 78 78 86
Site : www.normandie-appats.com

 

"Pour recevoir chaque semaine toutes les actus de la pêche, nos concours, nos bons plans, nos sorties vidéos, nos articles gratuits et bien plus encore... inscrivez-vous vite à notre Newsletter !"

Je m’inscris à la newsletter

Du bord

Magazine n°085

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15