Les sites du groupe Info6TM

Planaire sombre, en quête d'opportunisme

Article réservé aux abonnés

Qu’elles sont loin les émergences encore régulières de fin de saison… Au cœur de l’hiver, les mouches se comptent au bord de l’eau et les proies se font rares sur les berges. À cette période, les poissons, plus opportunistes ont souvent recours à d’autres denrées qu’ils piochent sur le fond des rivières. C’est le cas des vers planaires sombres, de petits invertébrés universels dont se délectent les poissons.
Il suffit de retourner quelques cailloux pour s’apercevoir de la richesse discrète de nombreux cours d’eau. Si en premier lieu notre attention se porte sur les familles d’insectes phares de la pêche à la mouche, les fonds sont très souvent colonisés par d’autres invertébrés, tout aussi abondants. À l’instar des limnées ou des larves de simulies, les vers plats représentent des proies de substitutions que les poissons n’hésitent pas à manger durant certaines périodes. Uniques Ces vers plats sont des petits animaux totalement incroyables, puisqu’ils sont considérés comme « immortels », en se positionnant comme les champions toutes catégories de la régénération cellulaire. Ainsi, lorsque l’on coupe ce petit ver plat long de quelques centimètres en…

Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant.

Vos identifiants de connexion sont incorrects

Déjà Abonnés ?

Saisissez vos identifiants

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

"Pour recevoir chaque semaine toutes les actus de la pêche, nos concours, nos bons plans, nos sorties vidéos, nos articles gratuits et bien plus encore... inscrivez-vous vite à notre Newsletter !"

Je m’inscris à la newsletter

Biologie - Environnement

Magazine n°154

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15