Les sites du groupe Info6TM

6 incontournables pour préparer l'ouverture

Article réservé aux abonnés

Crédit photo Jean-Baptiste Vidal

Nous avons eu envie de vous présenter six mouches à truite pour bien préparer votre ouverture 2022 ! Trois mouches sèches indispensables de début de saison. Deux nymphes complémentaires et une noyée passe-partout. Bon montage à vous !

1 Baetis Rhodani

Très bien représenté en France et en Europe, cet éphémère précoce est à avoir absolument dans ses boîtes. Il sort principalement en début de saison et notamment par temps pluvieux et froid, même lorsqu’il neige, mais également jusqu’en septembre. Son éclosion peut être abondante, et si vous avez de la chance d’être au bon endroit au bon moment, vous pourrez prendre vos premières truites avec cette imitation. Mouche assez discrète, il faudra être observateur pour la voir sortir, mais les vieilles mains l’attendent avec impatience. Sa couleur peut varier d’une région à l’autre entre l’olive et le jaune (appelée aussi grise à corps jaune).


Crédit photo : Jean-Baptiste Vidal

FICHE DE MONTAGE
•Hameçon Kamasan B400 taille 14
•Fil de montage UTC 70 olive ou équivalent
•Fixez votre fil sur votre hampe et venez fixer une petite touffe de CDC gris/bleu à 2/3 mm de l’œillet qui formeront les ailes. Puis venir bloquer les cerques en pardo gris en laissant dépasser 5 mm environ pour l’équilibre de la mouche sur l’eau.
•Fixez puis enroulez un quill de paon ébarbé teinté en olive en ayant préalablement formé un sous-corps légèrement conique et renflé.
•Fixez un hackle gris Dun Metz ou équivalent, puis l’enrouler 1 à 2 tours derrière le CDC puis 2 à 3 tours devant le CDC.
•Formez une petite tête et réalisez le nœud final.

Conseils et astuces

Il existe je pense autant de modèles que de monteur. J’ai une préférence pour ce modèle qui flotte assez bien sur l’eau tout en restant proche de la surface et qui sèche vite grâce à l’utilisation de deux parties du chevreuil. Ce modèle permet d’enchaîner les captures surtout lors de ces éclosions très brèves.

 

2 March Brown ou Brune de Mars - Rhitrogena Germanica

La brune de mars est le premier grand éphémère à éclore. Elle intéresse grandement les belles truites sur les moyennes à grandes rivières mais pas que, qui les attendent impatiemment pour se refaire une santé. Effectivement, du fait de sa grande taille, elle apporte une grande quantité de protéines à nos poissons gobeurs, notamment truites et ombres. Elle ne passe généralement pas inaperçu et peut déclencher de belles éclosions et gros gobages. Cependant les éclosions sont souvent de courte durée. Une des éclosions majeures de l’année à ne pas rater bien connue sur la Dordogne.


Crédit photo : Jean-Baptiste Vidal

FICHE DE MONTAGE
•Hameçon Kamasan B400 Taille 10
•Soie de montage UTC 70 Dark brown
•Fixez le fil de montage et fixez une touffe de chevreuil foncé vers l’avant en conservant les poils sur le dessus de l’hameçon puis, avec la soie de montage, bloquez le chevreuil perpendiculaire à l’hameçon, voire légèrement vers l’avant.
•Venez au niveau de la courbure puis fixez quelques fibres de plume pardo marron d’une longueur d’un centimètre environ.
•Bloquez un quill de paon ébarbé marron ou brown, puis l’enrouler en ayant réalisé un sous-corps conique et s’arrêter quelques millimètres avant le chevreuil. Faites une dubbing loop et positionnez l’oreille de chevreuil d’une longueur légèrement plus longue que le chevreuil. Enroulez-la derrière puis devant la touffe de chevreuil. Formez une petite tête et réalisez le nœud final.

Conseils et astuces

:Ce modèle peut être monté également avec un quill plus jaunâtre, et une aile en mixte de CDC gris/beige et chaque pêcheur possède son imitation favorite ! Il est judicieux de posséder plusieurs stades de cet éphémère qui intéresse les truites tout au long de l’année, mais surtout en début de saison. L’émergente à basse flottaison montée en cul de canard ou en parachute, et cette imitation de l’adulte, mais également quelques nymphes de couleur olive-jaunâtre. Dans le sud de la France, comme sur le Tarn en 2e catégorie en aval de Millau, les éclosions peuvent intervenir dès le mois de février et permettre aux connaisseurs de prendre leurs premières belles truites avant même l’ouverture en première !

 

3 Sedge cul vert - Brachycentrus Subnubilus

Les culs verts sortent très souvent en début de saison dès la mi-mars voire début avril, aux heures les plus chaudes (souvent entre midi et 14 h). Ils font généralement sortir les truites et déclenchent quelques gobages. Les éclosions sont souvent assez importantes et les truites en raffolent. Ces petits sedges roux sont très abondants sur toutes les rivières de France.


Crédit photo : Jean-Baptiste Vidal

FICHE DE MONTAGE
•Hameçon TMC 100 taille 14
•Soie de montage de type UTC 70 dark brown.
•Fixez votre fil de montage et venez bloquer l’Uni Yarn vert-olive au niveau de la courbure de l’hameçon. L’enrouler au niveau de la courbure en formant une boule ovale représentant la grappe d’œufs caractéristique de cette mouche.
•Venez ensuite fixer sur votre fil de montage en appliquant un peu de poix, du dubbing naturel de lièvre. Puis formez le corps en s’arrêtant au 2/3 de la mouche. Fixez ensuite une touffe de chevreuil plutôt foncé en maintenant les poils au-dessus de l’hameçon. Faites une dubbing loop puis fixez une touffe de poils courts d’oreille de chevreuil. Twistez puis enroulez en réalisant 2 ou 3 tours. Nœud final et vernis.

Conseils et astuces

Possibilité de monter une version avec une sous-aile en CDC beige/marron et sans hackle en ORC en utilisant quelques poils courts de lièvre en tête imitant un subsedge (sedge émergent). Cela peut parfois prendre plus de poissons si les truites sont sur les subimagos et pas sur les adultes. Pêchez les secteurs où les culs verts seront de sortie en priorité et notamment aux heures les plus chaudes.

 

4 Nymphe de sedge - Ryachophila Dorsalis

Les larves de sedge intéressent beaucoup les truites car elles sont abondantes et nutritives. La larve de Ryachophila, très visible du fait de sa couleur caractéristique, notamment par eaux piquées de début de saison, déclenche bien les poissons en train de se refaire une santé. Une mouche que j’affectionne dès le début de saison et même plus tard quand les chenilles vertes tombent des arbres. 


Crédit photo : Jean-Baptiste Vidal

FICHE DE MONTAGE
•Hameçon Kamasan B100 taille 10
•Fil de montage Veevus Chartreux puis UTC 70 Noir
•Positionnez une bille noire en tungstène en 2,8 à 3,3
•Fixez le fil de montage chartreux et recouvrez la hampe et venez en attente un peu plus bas que la courbure.
•Fixez un morceau de Vinyl rib nymph chartreux et l’enrouler sur le 2/3 de la hampe. Changez la soie de montage en prenant la noire. Fixez une plume de perdrix rousse par l’extrémité puis l’enrouler en faisant 2 tour maximum. Mettez ensuite du dubbing d’écureuil ou de lièvre noir mixé avec du dubbing hendz n° 46 (noir). Formez le thorax puis fixez sur le dessus deux biots d’oie noir pour simuler le sac alaire. Faites le nœud final derrière la bille.

Conseils et astuces

:En adaptant le lestage en fonction du courant et niveau d’eau cette mouche de pointe (si l’on pêche à deux mouches, très souvent le cas notamment en début de saison) est une de mes préférées du fait de son corps lisse qui permet de descendre rapidement dans la couche d’eau et couleur « flashy » que détecte rapidement les truites. Je monte souvent une nymphe plus légère au-dessus plus terne et passe-partout comme la deuxième nymphe de ma sélection (dans ce cas sur hameçon droit).

 

5 Nymphe éphémère passe-partout

En utilisant une nymphe d’éphémère terne avec une bille or et tag orange, en début de saison, difficile de se tromper et de passer à côté. Ce combo or et orange sur cette nymphe d’ensemble est une formule incontournable. L’hackle souple et très solide à la fois en cul de bécasse lui donne de la vie et émet des vibrations qui plaisent beaucoup aux truites. Montée sur un hameçon jig elle permet d’aller « gratter » et déloger les truites récalcitrantes. En association avec une nymphe noire plus légère au-dessus, les truites ne devraient pas tarder à stopper votre indicateur !


Crédit photo : Jean-Baptiste Vidal

FICHE DE MONTAGE
•Hameçon Hanak 400 BL taille 10
•Soie de montage UTC 70 Dark brown
•Positionnez la bille or en 2,8 ou 3,3 puis le neck ring orange fluo.
•Placez la soie de montage et venez jusqu’à la courbure. Fixez quelques fibres de pardo rousse.
•Fixez ensuite le fil de cuivre, et le quill brown ou marron. Après avoir formé un corps légèrement conique, enroulez le quill puis cerclez avec le fil de cuivre. Fixez une plume de cul de bécasse par son extrémité. Puis formez un thorax en dubbing de lièvre naturel et enroulez la plume de bécasse. Nœud final.

Conseils et astuces

Jouez sur le lestage pour trouver le bon poids et passez comme il faut. La nymphe fera le reste. L’association brillance (billes, et corps en quill) et corps terne la rendent irrésistible en début de saison mais aussi plus tard. En jouant sur la couleur du quill puis en passant sur des billes cuivrées, puis noires (plus discrètes au fur et à mesure de la saison), vous avez une belle palette de nymphes qui prennent du poisson partout dans le monde.

 

6 Noyée et variantes

Les noyées typiques étaient aussi simples que ce modèle et prenaient et prennent d’ailleurs encore du poisson. Collerette en pardo ou hackle pour les courants et en poitrail de bécasse ou perdrix pour les calmes et amortis vous permettent de nombreuses variantes. En variant la couleur du corps en laine ou Yarn et la taille de l’hameçon, en fonction des éclosions du moment, ce type de modèle fonctionne un peu partout en France. 


Crédit photo : Jean-Baptiste Vidal

FICHE DE MONTAGE
•Hameçon Kamasan B170 taille 12 ou 14
•Soie de montage UTC 70 noire
•Fixez votre soie de montage noire puis l’enrouler sur le corps jusqu’à la courbure.
•Bloquez de l’acétate floss de couleur vert-bouteille puis formez un tag de 2 mm environ.
•Fixez un fil de cuivre puis de l’Uni-Yarn marron. Enroulez l’Uni-Yarn de façon à obtenir un corps légèrement conique jusqu’au 2/3 de la hampe. Cerclez avec le fil de cuivre. Au niveau du thorax, fixez 2 herls de paon puis les enrouler pour former le thorax. Fixez une plume de poitrail de bécasse par l’extrémité puis l’enrouler sur 2 ou 3 tours. Formez une petite tête en soie de montage. Nœud final. Coupez le morceau de foam noir en laissant dépasser 2/3 mm et faites le nœud final.

Conseils et astuces

Le tag vert représente bien les éclosions de « brachy » de début de saison. Il est possible de réaliser un tag rouge ou orange plutôt incitatif pour réveiller les truites. Jouez sur les couleurs du corps en fonction des éclosions et couleur de l’eau.

 

"Pour recevoir chaque semaine toutes les actus de la pêche, nos concours, nos bons plans, nos sorties vidéos, nos articles gratuits et bien plus encore... inscrivez-vous vite à notre Newsletter !"

Je m’inscris à la newsletter

Montage - fly tying

Magazine n°148

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15