Les sites du groupe Info6TM

Le montage en poils creux

Article réservé aux abonnés

Crédit photo Jean-Baptiste Nurenberg
Permettant d’obtenir des imitations de toute beauté, les délicats montages en poils creux exigent patience et méticulosité. Un savoir-faire délicat qu’il faut à tout prix apprivoiser.
Monter des mouches avec du poil creux de cervidés est une activité aussi noble qu’exigeante, venue des États-Unis il y a déjà bien des décennies, à l’époque où les composants des mouches à carnassiers étaient façonnés essentiellement dans des matériaux naturels. Pointu ! Le deer hair tying (littéralement montage à base de poils de cerf) pousse en effet le monteur à élever son niveau de quelques crans. Cette pratique, sur des bases simples, peut devenir un véritable art ! Certains grands pêcheurs, monteurs ou journalistes, tel Dave Whitlock ou Tim England ont hissé le travail du poil creux au statut de technique à part entière, créant des modèles de renommée internationale. Sans limite À cette époque, ces matériaux étaient, grâce à leurs caractéristiques de flottabilité, des produits phares dans la réalisation des mouches de surface. Elles étaient, et sont toujours, très souvent destinées à la pêche du black-bass. Mais en fait, cette technique,…

Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant.

Vos identifiants de connexion sont incorrects

Déjà Abonnés ?

Saisissez vos identifiants

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

"Pour recevoir chaque semaine toutes les actus de la pêche, nos concours, nos bons plans, nos sorties vidéos, nos articles gratuits et bien plus encore... inscrivez-vous vite à notre Newsletter !"

Je m’inscris à la newsletter

Montage

Magazine n°923

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15