Les sites du groupe Info6TM

Quatre mouches pour le jour J

Crédit photo Herlé Hamon

Comme expliqué dans la rubrique Conseils de pro, cette saison très particulière qu’est celle de l’ouverture oblige à avoir une approche liée au fait que, par eau froide, le poisson ne va pas dépenser d’énergie, si sa proie ne lui en apporte pas beaucoup ! Dans le cas contraire la balance serait négative et il dépérirait… Et ce n’est pas son but ! C’est donc la période idéale pour pêcher avec des grosses imitations ! Voici 4 mouches pour le jour J.

1. March Brown CDC

Le CDC est une matière simplement magique, ça, on le sait tous, mais pas seulement pour sa flottabilité et sa mobilité, mais également pour sa souplesse ! Et cela prend tout son sens dans la réalisation de « grosses mouches ». Là où le coq risquera de faire vriller le bas de ligne et entraînera une forte résistance au ferrage, le CDC se couchera lors du lancer et lorsque le poisson l’aura en bouche. Zoom sur une grosse imitation en cul de canard !

  • Temps de montage : 8/10 minutes
  • Difficulté : 4/5
  • Hameçon : JMC DR40Bl h10 ou 12
  • Fil : 6/0 brun
  • Cerques : Pardo pelle de cape
  • Corps : 1 plume de CDC Petitjean Bistre #16
  • Ailes : 2 plumes de CDC Petitjean Olive #8
  • Séparateur d’ailes : 1 plume de CDC Petitjean Bistre #16

Descendre le fil de montage à la courbure et fixer les cerques puis la plume de CDC par la pointe.
Crédit photo :
Remonter le fil au niveau du thorax, twister la plume et l’enrouler jusqu’au fil de montage en éliminant les fibres qui dépassent.
Crédit photo :
Fixer la plume #16 par sa pointe
Crédit photo :
Fixer les fibres de 2 plumes #8 vers l’avant.
Crédit photo :
Préparer un dubbing non twisté en CDC #8.
Crédit photo :
Redresser les fibres de CDC, enrouler le dubbing sur 3 tours derrière l’aile et sur 2 devant.
Crédit photo :
Rabattre la plume en attente en divisant le toupet de CDC #8 en deux ailes égales, et supprimer l’excédent.
Crédit photo :
Faire la tête, le nœud final et nettoyer.
Crédit photo :

 

2. March Brown noyée

La noyée aval est une technique passionnante, parfaitement adaptée aux eaux tendues en début de saison. Capable de couvrir beaucoup de terrain, sans pour autant pêcher trop vite, elle nous permet de scruter la surface de l’eau à la recherche de gobages, pendant que les mouches pêchent ! Ici, une noyée légèrement lestée afin d’être montée en pointe sur votre train de mouches.

  • Temps de montage : 5 minutes
  • Difficulté : 3/5
  • Hameçon : JMC DR40Bl h12
  • Bille : laiton cuivre 2,5 mm
  • Fil : 6/0 brun
  • Cerques : Pardo pelle de cape
  • Corps : CDC Petitjean Bistre #16
  • Cerclage : tinsel perle
  • Thorax : Ice dub roux
  • Hackle : Perdrix grise

Descendre le fil de montage à la courbure et fixer les cerques
Crédit photo :
Fixer la plume de CDC par la pointe, puis le tinsel.
Crédit photo :
Remonter le fil au niveau du thorax, twister la plume et l’enrouler jusqu’au fil de montage.
Crédit photo :
Cercler le corps et préparer un petit dubbing en Ice dub.
Crédit photo :
Faire l’épaulement.
Crédit photo :
Fixer la plume de perdrix par sa pointe.
Crédit photo :
Enrouler la plume sur seulement 2 tours, et faire le nœud final.
Crédit photo :

 

3. Jig double billes

Cette nymphe vous servira toute la saison lorsqu’il faudra pêcher très creux, mais prendra toute son importance dès les premiers jours. Elle permet de pêcher à une mouche sous une pointe courte, ou en mouche de pointe sur un montage à 2 nymphes avec une pointe longue.

  • Temps de montage : 8 à 10 minutes
  • Difficulté : 3/5
  • Hameçon : TMC 403BLJ h12
  • Bille de tête : tungstène fendu argent 3,8 mm
  • Bille de thorax : tungstène orange 3,8 mm
  • Cerques : Pardo pelle de cape
  • Abdomen : dubbing souple de peau de lièvre naturel
  • Cerclage : fil de cuivre 0,10 cuivre
  • Abdomen : dubbing rigide de peau de lièvre naturel

Descendre le fil de montage à la courbure et fixer les cerques.
Crédit photo :
Fixer le fil de cuivre et former le corps en dubbing serré.
Crédit photo :
Cercler le corps, faire un nœud derrière la bille et refixer votre fil de montage entre les deux billes.
Crédit photo :
Préparer un second dubbing très aéré.
Crédit photo :
Enrouler votre dubbing et faire le nœud final.
Crédit photo :
Nettoyer le montage et brosser votre dubbing.
Crédit photo :

 

4. Streamer pour pêche au fil

Ce petit streamer est parfait à utiliser en début de saison quand les poissons sont à la recherche de grosses proies, mais qu’ils ne sont pas enclins à courir après. On utilisera donc cette mouche pour pêcher les postes avec un ensemble pour la pêche en nymphe. N’hésitez pas à le faire glisser sous les cailloux, juste sous votre scion !

  • Temps de montage : 8 à 10 minutes
  • Difficulté : 3/5
  • Hameçon : TMC 403BLJ
  • Bille : tungstène fendu Argent 4mm
  • Fil : 6/0 orange fluo
  • Queue : marabout brun
  • Sous-corps : Ice dub roux
  • Hackle de corps : CDC Petitjean Bistre #16
  • Hackle de tête : Perdrix grise

Descendre le fil de montage à la courbure et fixer le marabout d’une longueur égale à celle de la hampe
Crédit photo :
Fixer la plume de CDC par sa pointe et former le dubbing sans le twister. Former le corps jusqu’à la bille et brosser votre dubbing.
Crédit photo :
Enrouler votre plume de CDC à spires espacées jusqu’à la bille et fixer la plume de perdrix par sa pointe.
Crédit photo :
Enrouler la plume de perdrix sur 2 tours
Crédit photo :
Faire un épaulement en fil de montage, effectuer le nœud final et coller.
Crédit photo :

"Pour recevoir chaque semaine toutes les actus de la pêche, nos concours, nos bons plans, nos sorties vidéos, nos articles gratuits et bien plus encore... inscrivez-vous vite à notre Newsletter !"

Je m’inscris à la newsletter

Montage

Magazine n°Pêche Mouche n° 143

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15