Les sites du groupe Info6TM

Le bar à vue, avec Franck Ripault

Article réservé aux abonnés

Franck Ripault a près de trente années d’expérience de pêche du bar à vue. Trop modeste pour endosser le titre de précurseur, son talent parle pour lui, au bord de l’eau comme à l’étau. Trait d’union entre la pêche en mer et en rivière, la traque du bar en estuaire est une démarche aussi exigeante que passionnante.
Comment se caractérisent les estuaires que tu pratiques dans le Nord-Finistère ? Franck Ripault : Je ne pratique pas que dans le Nord-Finistère. Tous les petits estuaires sont intéressants, de Morlaix à la ria d’Étel. La Bretagne a cette particularité d’offrir un large choix de fleuves côtiers dont l’aval est un secteur potentiellement intéressant. Ces estuaires sont pour la plupart d’entre eux d’anciennes vallées glaciaires longues de quelques kilomètres, que la mer a conquises, voici plusieurs milliers d’années, faisant de cette côte une interface unique entre l’océan et la terre. Au rythme des marées, l’eau salée vient noyer ces vallées marines, appelées rias ou abers, contribuant à la richesse du biotope et de sa chaîne alimentaire. Quelles sont les espèces que tu y a rencontrées ?  Beaucoup d’espèces marines fréquentent cet habitat, des…

Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant.

Vos identifiants de connexion sont incorrects

Déjà Abonnés ?

Saisissez vos identifiants

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

"Pour recevoir chaque semaine toutes les actus de la pêche, nos concours, nos bons plans, nos sorties vidéos, nos articles gratuits et bien plus encore... inscrivez-vous vite à notre Newsletter !"

Je m’inscris à la newsletter

Mer

Magazine n°Pêche Mouche n° 145

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15