Les sites du groupe Info6TM

Active Target Live Sonar - Lowrance

Crédit photo M

Très attendue, la sonde Active Target est enfin disponible, et elle tient ses promesses. À quelques détails près, elle offre les mêmes fonctionnalités que le Livescope de Garmin.

Annoncée courant 2020 à grand renfort de communication, la sonde Active Target n’est disponible en France que depuis le printemps dernier. J’ai eu l’occasion de la tester longuement cet automne, associée pour l’occasion à un HDS 12 Live. Rappelons que cette sonde d’imagerie instantanée est vendue séparément et doit être utilisée avec un sondeur Lowrance compatible : HDS Carbon, HDS Live ou Elite FS. Si vous possédez déjà un de ces sondeurs, vous n’avez donc que la sonde Active Target à acheter (vendue avec black box et fixations).

Le système d’orientation de la sonde permet d’utiliser les trois modes, notamment le très intéressant mode Scout .
Crédit photo : Michel Tarragnat

La résolution

Le signal est traité par la black box, le sondeur ne sert qu’à l’affichage de l’imagerie et le rendu est d’autant meilleur que la résolution d’écran est élevée. N’oublions pas que la résolution (nombre de pixels) et la taille de l’écran sont deux choses différentes. Par exemple un Elite FS 9 pouces a un résolution de 800 x 400 tandis qu’un HDS 9 (Carbon ou Live) a une résolution de 1 280 x 720 (soit 2,5 fois plus). Pour avoir également testé l’Active Target avec un Elite FS 9, je peux attester que cette alternative économique est exploitable même si l’image est moins précise qu’avec un HDS.

Le mode Forward permet lui de détecter obstacles et poissons plusieurs dizaines de mètres devant la sonde, dans un plan vertical. L’idéal pour traquer les poissons pélagiques et les pêcher à distance
Crédit photo : Michel Tarragnat

Proche de la vidéo

Un rappel de ce qu’est l’imagerie instantanée n’est sans doute pas superflu. Il s’agit d’une sonde haute fréquence multi-faisceaux à couverture asymétrique (faisceau grand angle mais étroit latéralement, un peu comme l’imagerie latérale ou le down), qui est associée à un module électronique (black box) lequel est relié au sondeur. L’affichage bénéficie d’un taux de rafraîchissement élevé, la totalité de l’écran étant mise à jour quasiment en temps réel. On est donc proche de la vidéo et ça permet d’avoir une vue d’ensemble de ce qui se passe sous, derrière ou devant le bateau (selon l’orientation de la sonde : mouvement du leurre, nage des poissons, approche d’un obstacle). Il s’agit d’une technologie spectaculaire permettant littéralement de pêcher à vue et qui ne peut s’apprécier qu’en conditions réelles, les saisies d’écran ne rendant pas hommage aux performances du système, un peu comme la photo d’un téléviseur ne donne qu’un aperçu figé d’une vidéo.

Pour connecter la sonde au sondeur, il faut passer par le module Active Target, via un port Ethernet. On peut asservir l’alimentation électrique du module à celle du sondeur
Crédit photo : Michel Tarragnat

Petite comparaison

La question que certains se posent sans doute est de savoir si l’Active Target est aussi performante que le Livescope de Garmin, précurseur en la matière. Et la réponse est oui ! En fait, c’est quasiment équivalent en termes d’image et de performances, les différences se situant au niveau des menus et fonctionnalités logicielles. L’Active Target offre un peu moins de possibilités de réglage, ce que l’on considérera comme un inconvénient ou un avantage selon que l’on privilégie la finesse de réglage ou la simplicité d’utilisation. L’Active Target ne m’a laissé voir que trois faiblesses par rapport au Livescope, la principale étant qu’il n’est pas possible de prendre un point GPS à partir d’un affichage live. Il n’existe pas non plus de réglage de la sensibilité mais uniquement du contraste de l’image. Enfin, la gestion de l’échelle de profondeur est moins fine (on passe de 10 à 15 m quand le Livescope permet un réglage par incréments d’un mètre). Mais l’Active Target propose par ailleurs quelques fonctionnalités que le Livescope ne possède pas, comme une grille courbe pour le mode panoramique (Scout) ou la fonction Stable View qui permet d’atténuer l’effet des mouvements du bateau (en cas de vagues notamment).

Le mode Down View est bien adapté à la pêche en verticale. Il permet de voir devant et derrière, de surveiller leurre et obstacles, d’observer les réactions des poissons.
Crédit photo : Michel Tarragnat

Trois modes d'affichage

Bref, tout ça est en fait très proche et il est fort probable que le choix d’un système ou de l’autre se fera avant tout en fonction de la préférence de chacun pour telle ou telle marque ou tout simplement de la possession d’un sondeur compatible. L’Active Target propose trois modes d’affichage, chacun supposant une orientation différente dans l’installation de la sonde et la validation du choix du mode correspondant dans le menu.
Le mode vertical est très adapté à la pêche verticale, permettant de voir le fond plusieurs mètres devant et derrière la sonde. Il détecte assez bien (par leurs mouvements) les poissons situés au ras du fond et ceux nageant entre deux eaux, ce qui permet d’ajuster la profondeur du leurre, etc.
Le mode horizontal permet de voir vers l’avant mais offre une moins bonne couverture du fond. Il est bien adapté à la pêche des pélagiques puisqu’il donne la distance, la profondeur et la direction d’un poisson nageant en pleine eau : il n’y a plus qu’à lancer son leurre, le regarder couler et observer la réaction du poisson ou même l’attaque en direct si on est un peu chanceux.
Le mode Scout (panoramique) est adapté à la lecture des structures situées devant le bateau. Il permet de mieux comprendre l’agencement horizontal d’un poste, de voir des poissons se déplacer dans une direction et de lancer devant. Orienté vers l’arrière il permet de voir son leurre quand on traîne, et d’observer l’approche ou l’attaque d’un poisson. C’est toutefois le mode le moins intuitif, celui qui demande un temps d’apprentissage avant d’être correctement exploité.

Le système Active Target est compatible avec les sondeurs Lowrance HDS Live ou Carbon ainsi qu’avec les nouveaux Elite FS.
Crédit photo : Michel Tarragnat

Un essai très concluant

Au final, l’Active Target tient ses promesses, même si certains détails logiciels pourraient être (et seront très certainement) améliorés. C’est une technologie puissante qui ouvre de belles perspectives, notamment pour la pêche des poissons pélagiques mais pas uniquement. Son seul défaut reste bien sûr le prix élevé, autour de 2 000 € sans compter le sondeur. Et compte tenu du niveau de technicité du système, il est peu probable que les prix baissent à moyen terme.

Fiche technique

Nom : Active Target Live Sonar
Consommation : 1,5 A à 13,8 V
Tension d’alimentation : 10,8 à 31,2 V
Fusible recommandé : 3 A
Poids black box : 1,86 kg
Poids sonde : 1,21 kg
Accessoires inclus : câble Ethernet, câble d’alimentation, fixations
Garantie : 1 an plus 4 ans de mises à jour.

TARIFS
Sonde seule : 1 740 €
Black box seule : 840 €
L’ensemble : 2 100 €

L'installation

Lowrance propose plusieurs systèmes de fixation : tableau arrière, sur perche spéciale ou axe de moteur électrique, sur le propulseur du même moteur électrique. Chacune de ces fixations a ses avantages et inconvénients selon le style de pêche pratiqué. C’est d’ailleurs un sujet complet sur lequel nous reviendrons très bientôt.

Le mode Scout donne une vue d’ensemble des fonds devant le bateau, dans des profondeurs de 3 à 8 m.
Crédit photo : Michel Tarragnat

"Pour recevoir chaque semaine toutes les actus de la pêche, nos concours, nos bons plans, nos sorties vidéos, nos articles gratuits et bien plus encore... inscrivez-vous vite à notre Newsletter !"

Je m’inscris à la newsletter

Electronique

Magazine n°La Pêche et les poissons n°919

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15