Les sites du groupe Info6TM

Elite FS 9 - Lowrance

Crédit photo Michel Tarragnat

Cette évolution de la gamme Elite apporte deux nouveautés : la compatibilité avec la nouvelle sonde Active Target (imagerie instantanée) et la mise en réseau complète avec d’autres sondeurs.

Elite FS, c’est l’abréviation de Elite Fishing System, ce qui sous-entend l’intégration possible à un réseau dédié à la pêche. L’Elite FS peut en effet être connecté à (et piloter) différents instruments tels que moteur Ghost, système d’ancrage Power-Pole, radar, pilote automatique, différentes sondes (classiques et imagerie instantanée Live Sight ou Active Target). 

Avec un simple câble Ethernet, on peut connecter le Elite FS à un autre sondeur Lowrance compatible et partager les infos : sonde, carto, waypoints, etc.
Crédit photo : Michel Tarragnat

Un vrai couteau suisse

On peut aussi le relier à un autre sondeur (Elite ou HDS) pour partager les données à différents endroits du bateau. Enfin, il peut se connecter à Internet en Wi-Fi pour télécharger les mises à jour ou des cartes (grâce à l’application Lowrance). Vous pouvez même le lier à votre Smartphone en Bluetooth et échanger des SMS depuis le sondeur. À noter toutefois qu’il ne fait pas le café, ce qui est regrettable… Bien entendu, si comme certains, vous êtes un brin allergique à cette belle débauche de technologie, vous pouvez l’utiliser simplement comme un sondeur classique, avec juste une sonde Active Imaging 3 en 1 ou HDI. 

L’affichage partagé 2D + DownScan permet de mieux comprendre la nature du relief. Mais pour cela, il faut désactiver le CHIRP de la 2D.
Crédit photo : Michel Tarragnat

Deux tailles d’écran

La gamme Elite correspond au milieu de gamme Lowrance, entre les Hook (entrée de gamme) et les HDS (haut de gamme). Les Elite FS ne sont disponibles qu’avec écran de 7 ou 9 pouces (tarif de 1200 à 1500 € selon la taille et la sonde). Venons-en aux caractéristiques de ces nouveaux modèles. J’ai testé le 9 pouces, avec sonde Active Imaging 3 en 1 et sonde Active Target. J’ai également pu tester la mise en réseau avec un HDS Live 12. On retrouve les fonctionnalités des anciens Elite que nous avions déjà exposées ici (test du Elite Ti dans notre n°875 d’avril 2018), sur lesquelles je ne vais donc pas trop m’étendre mais qu’il faut tout de même rappeler, d’autant que d’autres versions sont sorties entre-temps (Elite Ti2). 

Utilisant la sonde haut de gamme Lowrance, même en 800 kHz, le SideScan a une portée satisfaisante.
Crédit photo : Michel Tarragnat

 

L’Active Target

Pour ce qui est de l’Active Target, la grosse nouveauté Lowrance 2021, nous ne dévoilons pas trop le sujet ici puisque nous avons programmé un test complet dans notre numéro de décembre prochain, pour le cas où vous ne sauriez pas quoi vous faire offrir à Noël (2100€ le système complet). Disons simplement que ça fonctionne parfaitement, aussi bien avec le Elite FS qu’avec le HDS et que c’est très proche du Livescope de Garmin.

Un port Ethernet permet la mise en réseau avec divers périphériques, dont le système Active Target.
Crédit photo : Michel Tarragnat

Une fonction exclusive 

Pour la détection de poissons (2D), on a le choix entre plusieurs fréquences (83 et 200 kHz) ainsi que plusieurs gammes de fréquences CHIRP (low, medium, high). Pour l’imagerie dite 3D (StructureScan), avec la sonde Active Imaging 3 en 1, on a accès au SideScan et au DownScan en 455 ou 800 kHz. À noter que la 3D n’étant pas modulée, elle se désactive si on passe la 2D en CHIRP, il faudra donc choisir, 2D CHIRP ou 3D mais pas les deux ensemble. On appréciera la fonction Fish Reveal (exclusivité Lowrance) qui combine 2D et DownScan pour faire ressortir les poissons plaqués sur le fond ou situés dans des structures (arbres, herbiers) : c’est convaincant et très utile. Pour la cartographie, on peut exploiter les cartes C-Map ou Navionics, ainsi que les cartes communautaires gratuites Genesis. On peut aussi créer ses propres cartes en direct avec le système Genesis Live. Côté GPS enfin, on dispose d’une antenne interne fonctionnant en 10 Hz et pouvant exploiter les systèmes d’augmentation GPS WAAS, EGNOS et MSAS. Pour compléter le tableau, on remarque l’écran tactile multitouch, réactif et lumineux, un slot pour micro-SD (pas très pratique mais étanche), un temps de démarrage assez court (20s), un port NMEA 2000 et d’innombrables options ou paramétrages possibles. La définition reste faiblarde mais dans la norme des 9 pouces (800 x 480 pixels). Il faut passer au 10 pouces pour obtenir un gain en définition notable. 

Banc de vifs accroché dans la cime d’un arbre noyé. L’Active Target tient ses promesses. Test en décembre !
Crédit photo : Michel Tarragnat

Un paramétrage très simple

Venons-en aux deux véritables nouveautés qui tiennent à l’ajout d’une sortie Ethernet haut débit à l’arrière (prise jaune). Cette prise permet au choix de connecter le Elite FS au système Active Target (via la black box de ce dernier) ou à un autre sondeur pour partager les informations. J’ai bien dit « au choix » puisqu’avec une seule sortie Ethernet (deux pour les HDS), ce sera l’un ou l’autre, encore qu’en achetant un boîtier NEP-2 (port d’extension réseau, 371€), on puisse contourner cette limitation pour monter en réseau par exemple deux Elite FS et un système Active Target.

L’Elite FS 9 peut exploiter différentes cartographies payantes et communautaires gratuites. À défaut, il peut produire ses propres cartes.
Crédit photo : Michel Tarragnat

La mise en réseau permet d’avoir un sondeur à l’avant et un autre en console fonctionnant avec la même sonde, partageant les waypoints, etc. Le réseau HDS 12 Live + Elite FS9 + Active Target que j’ai monté fonctionnait parfaitement. Et bonne nouvelle : absolument tout est partageable, y compris la carto et l’Active Target. On peut bien sûr choisir des affichages différents pour chaque sondeur (carto sur l’un, 2D sur l’autre par exemple). Le paramétrage du réseau s’est révélé plutôt simple et en fait très intuitif, sans même qu’il ait été besoin de suivre une notice. L’Elite FS constitue donc le sondeur le moins cher de la gamme Lowrance compatible avec cette nouvelle technologie.

La fonction Fish Reveal est particulièrement utile. pour distinguer les poissons au sein des obstacles. Ici, un banc posté dans un arbre.
Crédit photo : Michel Tarragnat

 

Fiche technique

Écran : couleur tactile multitouch 
Définition : 800 x 480 px
Consommation max : 2A 
XNMEA 2000 et Ethernet : intégrés 
Lecteur de carte : microSD 
Cartographie : C-Map, Navionics, Genesis 
Capot de protection écran : inclus 
Sondeur traditionnel : 83 ou 200 kHz + CHIRP 
DownScan et StructureScan : 455 ou 800 kHz 
Fonction : TrackBack 
Wi-Fi, Bluetooth : oui 
Compatibilité : StructureScan 3D, LiveSight, Active Target 
Mises à jour : 4ans 
Garantie : 1 an 
Prix public : 1500€ avec sonde TA Active Imaging 3 en 1

 

"Pour recevoir chaque semaine toutes les actus de la pêche, nos concours, nos bons plans, nos sorties vidéos, nos articles gratuits et bien plus encore... inscrivez-vous vite à notre Newsletter !"

Je m’inscris à la newsletter

Electronique

Magazine n°917 - octobre 2021

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15