Publicité

Au Moulin de Sauvage

0
0 avis

On ne chôme pas au Moulin de Sauvage, à Saint-Just-Sauvage (51), même pendant la fermeture de la pêche des carnassiers sur le domaine public. Vincent de Bruyne a en effet obtenu des accords exclusifs pour guider sur cinq nouveaux plans d’eau : deux réservés aux brochets, trois pour le black-bass, le sandre et la perche. La première session s’est soldée par cinq poissons métrés : 100, 104, 109, 113 et 116 cm pour un heureux client. Ça promet ! Renseignements : www.le-moulin-de-sauvage.com. 

Info publiée dans le n°898, mars 2020
 

0 avis
Commenter
0
Inscription

les news

Pages