Publicité

Edito du mois d'octobre

0
0 avis

JE PRENDS LA MOUCHE !

On dit que les voyages forment la jeunesse et rien sans doute n'est plus vrai, même s'il faut se rendre à l'évidence : on apprend à tout âge ! Dans ce numéro, qui sent déjà l'automne, je reviens sur le beau périple qui m'a conduit jusqu'au nord de l'Argentine, en mars dernier. Séjour qui m'a permis de faire enfin connaissance avec un poisson sur lequel je lorgnais depuis longtemps déjà : le dorado. Avant de partir, je m'étais bien entendu renseigné sur sa pêche. Trop vite peut-être, trop sûr de moi, avec quelques idées préconçues ? Mon sentiment était que j'allais mettre en œuvre là-bas, sur le superbe rio Parana, une pêche à ratisser les bordures tout ce qu'il y a de plus classique, aux leurres durs. Et de m'équiper donc en conséquence... Sur le terrain, même si mon approche était recevable, il fut très vite patent que la pêche à la mouche - avec quelques bons gros streamers, hein, pas des minuscules culs-de-canard... - était de loin la mieux adaptée, la plus efficace. Je ne reviens pas ici sur le pourquoi du comment, sur les raisons techniques évidentes qui voulaient ça, je vous laisse découvrir tranquillement mon reportage. Mais cette petite leçon, car c'en était bien une, je l'ai retenue... Trois mois plus tard, repartant cette fois pour le Québec, je pris bien soin de glisser deux JMC dans mes bagages... Au cas où... Il se trouve que face à des blacks à petite bouche, tout aussi furibards que leurs collègues argentins, la pêche aux leurres se révélé, cette fois, supérieure. Ce qui ne m'empêcha pas de bien m'amuser chez nos cousins avec les beaux "plumeaux" que m'avaient fort aimablement confiés Andrew Ayer et Jean-Marc Chignard. Ce n'est pas la première fois que je fais ici l'apologie de la curiosité et de la polyvalence en matière de pêche. C'est même, et depuis toujours, l'un des crédos de notre magazine. La Pêche et les poissons est en effet aujourd'hui la seule publication, avec Le pêcheur de France, capable de parler brème, truite, tanche, silure, sandre, bar, espadon... dans un même numéro. Car la mode est à la spécialisation à outrance. Passer des heures et des heures à peaufiner ses montages, à s'entraîner encore et encore, à répéter les mêmes gestes, sur les mêmes postes, à pister les mêmes espèces conduit certes vers une forme d'excellence. de ce point de vue, comparés à leurs aînés, les pêcheurs du XXIe siècle sont plus forts, au sens technique du terme... mais sans doute moins polyvalents. Loin de moi de critiquer ce penchant : à une époque où je tâtais un peu de la compétition en pêche au coup, je cédais moi-même avec une certaine volupté à cette "monomaniaquerie halieutique aggravée". Rassurez-vous, je m'en suis remis sans trop de séquelles. Parce que c'est dans ma nature, sans doute, mais aussi pour d'évidentes raisons professionnelles. Je n'ai de cesse en effet, depuis cette préhistoire, de m'intéresser à tous les types de pêche, quelles qu'elles soient, comme à tous les poissons, sans exclusive. Cet heureux petit rappel à l'ordre argentin est venu à point nommé me redire combien la pêche à la mouche - même si on ne la pratique pas de façon assidue et régulière, même quand on n'est pas un "cador" comme dit Alain Souchon - offre un confort et une esthétique incomparables. Alors certes, il me faudra encore un peu de temps avant de monter des mouches avec la dextérité d'un Jean-Claude Lapeyre et de les poser avec celle de feu Mel Krieger. Mais les dorados sud-américains et les achigans canadiens n'ont pas semblé m'en tenir rigueur, se montrant bienveillants et coopératifs. Un streamer qui coule, une ombre qui surgit, une soie qui se tend, une canne qui plie, un cœur qui bat... La pêche, c'est parfois simple. C'est toujours beau.

PASCAL BACOUX, rédacteur en chef

0 avis
Commenter
0
Inscription

les news

Pages

Widget pub

Rendez-vous

< novembre 2019 >
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
Tout voir

Facebook / rejoignez-nous !

Articles les plus lus

La boutique

Newsletter

bloc-newsletter-ppo.jpg