La Charente s'ouvre aux migrateurs

0
0 avis

La restauration de la continuité écologique continue sur le fleuve Charente. C’est un vaste chantier estimé à plusieurs millions d’euros. Derniers travaux en date, la création d’une passe à poissons pour les migrateurs, notamment l’anguille, sur le barrage de Juac, à Saint-Simon (16). L’ouvrage est en service depuis octobre. Le prochain gros chantier devrait concerner le barrage de Vibrac.

Info publiée dans le n°895, décembre 2019

0 avis
Commenter
0
Inscription

les news

Pages