Publicité

Le barrage de Poutès réaménagé

0
0 avis

Objet de nombreuses polémiques, le barrage de Poutès va bientôt disparaître, du moins dans sa configuration actuelle. La Ministre de l'Ecologie, Nathalie Kosciusko Morizet, a annoncé jeudi dernier la validation du projet d'arasement du barrage. L'ouvrage, haut de 18 m, empêchait depuis 1941 la migration des saumons de la Loire vers l'Allier. Il va être modernisé, sa hauteur abaissée à 4 m,  et EDF va équiper le barrage d'ouvrages de franchissement pour les poissons migrateurs, à la montaison et à la dévalaison. Dans un communiqué commun, six associations et organisations saluent cette nouvelle : "les vrais gagnants de cette décision, ce sont la Loire, l'Allier et le saumon pour lesquels le barrage de Poutès est un obstacle majeur. L'autre grand défi qui reste à relever sera celui de la sauvegarde de la biodiversité et de la reconquête de la qualité de l'eau". Ne pas crier victoire La fédération de pêche de Haute-Loire, elle, se fait prudente, dans un communiqué diffusé aux médias : "La Fédération de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique de Haute-Loire s’interroge la lenteur de cette prise de décision. Pourquoi avoir attendu si longtemps, alors que tous les rapports existants soulignaient l’impact négatif de ce barrage sur cette espèce unique : la souche Loire-Allier du grand saumon atlantique ? La solution retenue constitue une amélioration par rapport à la situation actuelle. La Fédération de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique de Haute-Loire demande que la concrétisation de cette décision soit rapide et que tout soit mis en oeuvre pour mesurer l’efficacité des deux systèmes : de montaison et de dévalaison. De plus, la Fédération de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique de Haute-Loire demande que cette décision soit complétée par une amélioration de la qualité de l’eau de l’Allier pour permettre au grand saumon de circuler, de se reproduire et de grandir normalement avant son grand voyage vers l’océan atlantique". La durée des travaux est estimée à deux ans, pour une dizaine de millions d'euros.

[caption id="attachment_2649" align="alignnone" width="600" caption="Le barrage de Poutès aujourd'hui - ©EDF"][/caption]
0 avis
Commenter
0
Inscription

les news

Pages

Rendez-vous

< septembre 2019 >
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6
Tout voir

Facebook / rejoignez-nous !

Articles les plus lus

La boutique

Newsletter

bloc-newsletter-ppo.jpg