Publicité

Truite + truite = saumon !

0
0 avis

C'est une nouvelle qui pourrait révolutionner le paysage halieutique. Des scientifiques japonais affirment avoir réussi à recréer une variété de saumons en transformant les cellules reproductives de truites arc-en-ciel. Une technologie qui pourrait ainsi aider à protéger les espèces en voie d’extinction (et accessoirement, à faire de jolis bénéfices).

"Cette méthode est complète et nous pouvons recréer des spermatozoïdes, des œufs, et des saumons à tout moment", a expliqué le professeur Goro Yoshizaki de l'Université de Sciences et Technologies maritimes de Tokyo. La méthode est un peu technique... Elle consiste à geler les testicules du saumon Yamame, un poisson d'eau douce, avant d'en extraire des cellules germinales primordiales et de les implanter dans une truite arc-en-ciel. Ces cellules, appelées spermatogonies primitives, se combinent avec celles de la truite pour générer des spermatozoïdes chez les mâles et des ovules viables et pleinement fonctionnels chez les femelles.

Les ovules et les spermatozoïdes peuvent être fusionnés in vitro pour produire un saumon Yamame parfaitement sain. L'expérience a aussi réussi sur le poisson-globe, le fugi, très apprécié dans les restaurants au Japon.

Le professeur, qui a déjà lancé un projet visant à conserver les espèces de poissons menacées, dit également envisager de voir si cette méthode peut s'appliquer aux mammifères ou aux reptiles, "mais l'obstacle est encore élevé parce que les ensembles de gènes sont très différents entre les mâles et femelles", souligne-t-il.

0 avis
Commenter
0
Inscription

les news

Pages

Rendez-vous

< juillet 2020 >
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
Tout voir

Facebook / rejoignez-nous !

Articles les plus lus

La boutique

Newsletter

bloc-newsletter-ppo.jpg