Les sites du groupe Info6TM

Ces drôles de leurres pour l'area fishing

La pêche de la truite en plan d’eau fait de plus en plus d’émules, et nous avons eu, à plusieurs reprises, l’occasion de vous présenter cette nouvelle discipline bien particulière. Dire qu’elle innove est un euphémisme; le domaine des leurres utilisés, notamment, n’est rien moins que prolifique.

Toute nouvelle discipline connaît une phase de croissance où la recherche est dans un premier temps foisonnante, et l’area fishing n’échappe pas à cette règle. La pêche en réservoir offre cette particularité que les populations de truites souvent piquées, prises et relâchées adoptent très rapidement une grande méfiance vis-à-vis des leurres. En milieu clos, l’apprentissage des truites se fait de manière accélérée, si bien qu’il est nécessaire d’avoir une panoplie de leurres particulièrement étoffée.

Du leurre recyclé à la pure innovation

L’objet de ce papier n’est pas de faire une présentation exhaustive des leurres présents sur le marché, mais plutôt de distinguer plusieurs familles de leurres. En premier lieu, nous pouvons citer les petits poissons nageurs destinés à la pêche en rivière. Le jerkbait minnow tel qu’on le connaît est un exemple parfait de leurre recyclé qui convient pour rechercher les truites arc-en-ciel ou d’autres salmonidés. On peut également citer les crankbaits qui, dans leurs plus petites tailles, deviennent de réels leurres bien efficaces. Les minuscules lipless ainsi que les microlames sont également de la partie. En fait, c’est un peu tous les leurres qui peuvent être miniaturisés qui entrent dans cette famille. Bien évidemment, les créateurs de poissons nageurs japonais, pays où cette technique est née, n’en sont pas restés là et ont développé des poissons nageurs au look particulièrement audacieux et aux formes parfois ahurissantes; l’intérêt, on le comprend bien, est de proposer des actions de nage qui sortent du déjà-vu. Les cuillers ondulantes sont également utilisées pour leur nage aléatoire. En fonction des galbes proposés, les nages diffèrent et se modifient selon les vitesses de récupération ou des pauses commandées par le pêcheur. Ces micro-ondulantes sont devenues de véritables championnes pour travailler à merveille dans la colonne d’eau. Enfin, comment ne pas être intrigué par ces fameux boutons qui ne sont ni plus ni moins que des micro-ondulantes spécifiques censées imiter soit un petit insecte aquatique soit carrément la nourriture dont ces truites bénéficient dans les élevages, c’est-à-dire les fameux pellets ou granulés ?

De l’efficacité à l’éthique

Ces nouvelles familles de leurres ont néanmoins deux principales caractéristiques communes. La première concerne les coloris, avec deux options diamétralement opposées. On peut en effet remarquer dans les catalogues que l’on choisit soit la stratégie de la sobriété en utilisant des coloris ternes, sombres et mats. Le vert militaire, le marron ou le noir sont alors clairement en haut de l’affiche. À l’inverse, la carte des coloris contrastés, flashy et improbables peut être jouée afin de déclencher l’agressivité des salmonidés. Les deux options qui se rencontrent procurent de ce fait des boîtes à leurres multicolores. Mais là où la plupart de ces nouveaux leurres me semblent intéressants, c’est qu’ils privilégient presque systématiquement l’hameçon simple sans ardillon. Ces hameçons ultra-piquants sont redoutables d’efficacité sur des poissons souvent méfiants. Mais leur intérêt majeur est qu’ils permettent une remise à l’eau aisée des salmonidés dans le plan d’eau. En fait, c’est mieux que cela, ces hameçons simples sans ardillon permettent avec un petit outil de relâcher la truite sans avoir à la sortir de l’eau. Et je trouve qu’il y a là matière à réfléchir pour les pêcheurs de carnassiers qui ont parfois un peu trop tendance à multiplier les séances photos longues et inutiles. Mais je sais aussi que, même si le phénomène reste minoritaire, l’idée de pêcher les carnassiers avec des hameçons simples sans ardillon fait petit à petit son chemin. Une autre nouvelle tendance dont nous aurons bientôt l’occasion de reparler.

"Pour recevoir chaque semaine toutes les actus de la pêche, nos concours, nos bons plans, nos sorties vidéos, nos articles gratuits et bien plus encore... inscrivez-vous vite à notre Newsletter !"

Je m’inscris à la newsletter

Débuter la pêche de la truite

Magazine n°123 - Mai-Juin 2021

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15