Les sites du groupe Info6TM

Laurent Jauffret, la volonté faite homme !

Crédit photo Laurent Madelon
Regard et sourire francs et malicieux, Laurent Jauffret ne jure que par les bons moments passés au bord de l’eau. C’est aussi un redoutable professionnel qui cultive cela dit une certaine discrétion. Mais c’est surtout un homme qui s’appuie sur une inamovible force de caractère qui lui a permis de surmonter bien des obstacles. Rencontre.

Né en 1964 à Dieulefit (26), à l’est de Montélimar, Laurent Jauffret a très tôt bénéficié d’un environnement idéal pour devenir ce qui allait faire le sel de sa vie : pêcheur ! «Toute ma famille pêchait plus ou moins, explique-t-il. Mais c’est surtout mon grand-père qui m’a transmis le virus en m’offrant l’occasion de l’accompagner partout !» Quelques années plus tard, devenu représentant commercial pour une entreprise de maisons individuelles, il continue de pêcher le plus souvent possible, nouant une relation privilégiée avec le détaillant local.

Sur le Roubion, en 1990. Eh oui, personne n’est parfait, Laurent a un temps été carpiste…
Crédit photo : Michel Tarragnat

Les grands débuts

En 1988, le directeur commercial de Mitchell cherchant un agent en parle à ce détaillant, et c’est comme ça que tout a commencé ! Devenu représentant CAP, son portefeuille regroupe la distribution d’entreprises incontournables dont Mitchell bien sûr, mais aussi Garbolino, Milo, Zebco, Trabucco, Fenwick, Mustad, Okuma, DAM, etc. En 1990, il quitte CAP pour représenter Garbolino, Rive, Hearty Rise et d’autres, et ce jusqu’en 2012. Parallèlement, en tant que pêcheur, il continue de sévir tous azimuts : truite, carnassiers, pêche au coup, anglaise, etc. participant à de nombreuses compétitions nationales et internationales.

La truite est depuis toujours le poisson préféré de Laurent. Cette belle dame de la Sorgue en a fait les frais
Crédit photo : Laurent Madelon

Premières réussites

Garbolino lui demande alors de développer des produits spécifiques, notamment des cannes. La première de ses réalisations sera la réputée Bass 2000, conçue de A à Z et gros succès commercial. En spécialiste de la truite, il crée la gamme Oxygène qui fait un carton. Cette activité de concepteur lui permet de prendre conscience de certaines réalités et bientôt, travail du carbone, équilibre et action du blank, positionnement des anneaux n’ont plus beaucoup de secrets pour lui. En 2010, Laurent obtient le brevet de guide de pêche diplômé d’État pour initier ou perfectionner de jeunes et moins jeunes pêcheurs intéressés par la truite. L’emploi du temps s’alourdit entre impératifs professionnels, guidages et besoin légitime de retrouver le bord de l’eau. Sans oublier bien sûr sa vie de famille, entre son épouse et ses deux filles. L’année 2012 est marquée par le rachat de Garbolino par le groupe AVR, qui détient déjà Sert. Laurent s’estime suffisamment mature pour s’installer en tant qu’agent commercial indépendant.

Une photo qui date de quelques années, à l’époque où Laurent participait à l’élaboration de gammes truite très pointues chez Garbolino.
Crédit photo : Michel Tarragnat

Aller voir ailleurs

Mais ce touche-à-tout compulsif ne peut s’empêcher de chercher, d’aller voir ailleurs… Passionné par la truite, il la traque dans tous les milieux, par tous les temps, en basse Isère ou dans les eaux limpides de la Sorgue. Maîtrisant parfaitement la pêche au toc, il commence à remplacer régulièrement ses appâts naturels par des nymphes de sa conception. Ça fonctionne mais il cherche encore à améliorer la qualité de ses dérives. C’est ainsi que naît la Bouboule, en fait un gros rigoletto qui sert de flotteur, entraînant naturellement la nymphe à la profondeur souhaitée dans les veines d’eau. Lors de ses guidages, ses stagiaires adoptent rapidement le principe. L’un d’eux, Rémi Vincente, dirigeant une agence de communication, lui conseille de valider le concept en créant une marque, une gamme. Une entreprise en fait !

Avec ses belles truites tout aussi somptueuses que difficiles, la Sorgue est devenue, au fil du temps, la rivière fétiche de Laurent. C’est dans ses eaux qu’il a peu à peu affiné la mise au point de la Bouboule.
Crédit photo : Laurent Madelon

Début 2021, la marque LJ est créée qui propose en complément de sa Bouboule une gamme complète de petit matériel s’y rapportant. « J’ai commencé à chercher des fournisseurs pour réaliser les différents éléments de mes nymphes en particulier. Je refuse de faire appel à la Chine ou aux pays de l’Est, je tiens absolument à fabriquer français, insiste Laurent. C’est désormais chose faite et la quasi-totatité de mes produits est made in France, les autres viennent de pays limitrophes. » Laurent crée ainsi une gamme complète de nymphes adaptées à la saisonnalité. Toutes sont montées par un artisan sur des hameçons sans ardillon et garanties haute résistance. Laurent profite bien sûr de sa parfaite connaissance des réseaux de distribution pour implanter progressivement sa marque sur le territoire. En cours d’année, un DVD dévoile point par point les spécificités et les astuces liées à sa technique. Il en est déjà à sa troisième réédition !

Le Bouboule Tour

Le Bouboule Tour est une petite compétition décontractée qui réunit 20 à 40 pêcheurs chaque journée pour découvrir ou affiner la technique mise au point par Laurent avec casse-croûte et bonne humeur garantis. Laurent intervient en répondant à toutes les interrogations de ceux qui la découvrent pour la première fois. Trois nouvelles sorties sur la Sioule, dans les Hautes-Alpes et en Ariège sont prévues en 2022. Rens : www.laurent-jauffret.com.

Le Bouboule Tour permet de réunir un peu partout en France quelques dizaines de pêcheurs intéressés par la technique mise au point par Laurent. Ambiance chaleureuse et convivialité y sont toujours de mise, comme ici sur la Sorgue, en juillet 2021.
Crédit photo : Laurent Madelon

Coeur vaillant

Si ses produits sont disponibles en points de vente, Laurent fait en sorte de livrer aussi n’importe quelle commande reçue par courrier, sans aucun impératif de montant ou de quantité. Ce nouveau challenge, qui s’ajoute à un emploi du temps déjà très chargé, est certes chronophage mais il semble bien qu’à ce cœur vaillant, rien ne soit impossible ! Aujourd’hui, avec près de 35 ans d’expérience, le regard que porte Laurent Jauffret sur la pêche en France ne manque pas d’intérêt. Il se souvient qu’à l’époque de ses débuts dans le métier, il y avait presque toujours un, voire plusieurs pêcheurs dans chaque famille. Mais qui ne pratiquaient que quelques jours par an, plutôt à la belle saison. Rares étaient les inconditionnels, les vrais spécialistes…

Laurent a toujours été un bosseur acharné. Il pilote aujourd’hui de main de maître sa petite entreprise qui, et c’est bien mérité, ne semble pas connaître la crise !
Crédit photo : Laurent Madelon

Plus spécialisés

Aujourd’hui, c’est l’inverse, il y a moins de pêcheurs mais ils sont plus spécialisés. La pêche est devenue un loisir à part entière plus qu’un passe-temps ponctuel. Mais le nombre de détaillants s’est effondré, passant de 60 à 5 en moyenne par département… Les magasins doivent désormais s’étaler sur plus de 300m2 pour survivre. C’est dommage car, un peu comme au bord de l’eau, la convivialité qui tient tant à cœur de l’ami Laurent s’en ressent un peu…

Tel père, telle fille

Dans cette vie trépidante, entièrement dédiée à sa passion, un coup du sort du destin est venu bousculer le bonheur de Laurent. En septembre 2014, sa fille Clara-Rose est en effet victime d’un grave accident de la route. Les dommages causés à son cerveau entraînent alors des tremblements et des pertes d’équilibre qui semblent irréversibles. Mais Laurent et son épouse refusent de baisser les bras et réaménagent leur maison : 60m2 sont affectés au confort et à la rééducation de la jeune Clara. Sept ans plus tard, les efforts permanents fournis par les parents et par la jeune femme elle-même, que tout le monde surnomme la Lionne, commencent à payer. L’idée qu’elle puisse remarcher de manière autonome se profile désormais. Il reste à faire, bien sûr, mais le spectre du fauteuil roulant pourtant promis jadis par les médecins s’estompe progressivement. Preuve encore une fois que chez les Jauffret, volonté et force de caractère ne sont pas de vains mots.

 

 

"Pour recevoir chaque semaine toutes les actus de la pêche, nos concours, nos bons plans, nos sorties vidéos, nos articles gratuits et bien plus encore... inscrivez-vous vite à notre Newsletter !"

Je m’inscris à la newsletter

Truite

Magazine n°922

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15