Les sites du groupe Info6TM

Canne Luvias Nymphe 333UL – Daiwa

Crédit photo Pierre Fernandès

La pêche en nymphe au toc compte de plus en plus d’adeptes et Daiwa se devait bien d’inclure dans sa gamme des cannes dédiées. Cette spéciale nymphe vient fort à propos s’ajouter à la belle série des Luvias.

Cette 3,30 m est conçue pour pratiquer en nymphe, au toc, dans les cours d’eau d’une dizaine de mètres de large. Sur ces petites rivières, bordées souvent d’une ripisylve dense, cette longueur permet d’évoluer facilement et de démarrer les dérives canne haute, sans toucher les frondaisons, et d’effectuer des ferrages de faible amplitude.

Aisance et précision

Équipée d’un moulinet léger (120 g) fixé à 9 cm du talon, soit sous le coude, le point d’équilibre se trouve en haut de la poignée, approximativement sous l’index. Notons d’entrée que le pommeau étant dévissable, le porte-moulinet réversible permet de placer le moulinet au plus près du talon. Cette position parfaite donne une grande maniabilité pour lancer – coup droit, revers, balancé sous la main, etc. – avec une très grande aisance et une excellente précision. La plage de puissance colle parfaitement avec la spécificité de la pêche à la nymphe, offrant plus de souplesse que les cannes à toc classiques de la marque. Elle plie progressivement sur les deux premiers brins, le talon assurant le répondant en cas de gros poisson. L’action nerveuse du scion permet de propulser des nymphes à partir de 0,30 g avec une bonne précision, sans avoir à forcer le geste, c’est vraiment un réel plaisir ! Le carbone HVF (haut volume fiber) est enroulé avec le procédé Daiwa X 45. Les deux emmanchements sont de véritables spigots qui respectent la courbure et le retour en position initiale du blank. Les deux anneaux de départ sont des tripattes, les dix suivants étant de type match, monopattes et surélevés, et qui assurent une bonne glisse du nylon.

Belle finition

La finition est remarquable avec des ligatures courtes et sans surcharge inutile. La canne reste d’un coloris discret, bien adapté à la méfiance des truites, avec juste une jolie sérigraphie et une touche de mauve sur le talon. Le liège de la poignée est de bonne qualité et l’accroche-hameçon rabattable n’a pas été oublié

Fiche technique

TYPE : canne toc type anglaise
MATÉRIAU : carbone HVF
LONGUEUR : 3,30 m
PUISSANCE : 0,5-5 g
BRINS : 3
EMMANCHEMENTS : inversés
ENCOMBREMENT : 1,16 m
POIDS : 145 g
ANNEAUX : 12
POIGNÉE : 50 cm liège naturel
PORTE-MOULINET : Daiwa
ACCROCHE HAMEÇON : oui
PRIX PUBLIC : 210 €

Test publié dans le n°910 de La Pêche et les poissons, mars 2021.

"Pour recevoir chaque semaine toutes les actus de la pêche, nos concours, nos bons plans, nos sorties vidéos, nos articles gratuits et bien plus encore... inscrivez-vous vite à notre Newsletter !"

Je m’inscris à la newsletter

Matériel

Magazine n°910 - mars 2021

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15