Les sites du groupe Info6TM

Test du leurre Sultan Of Swim, de Need2Fish

Parfait pour entamer la saison salmonidés qui commence, ce nouveau minnow coulant, au nom qui sonne bien, présente une densité intéressante le rendant assez polyvalent. C’est un leurre légèrement bruiteur à la nage bien étudiée.

La société Velay Innovating Fishing, connue pour ses produits éco-friendly a été renommée Need2Fish à l’été 2022. Ce nouveau départ s’est accompagné de l’arrivée au catalogue de poissons-nageurs dont le Sultan Of Swim abrégé SOS par la marque. Ce jerkbait de 63 mm est destiné à la pêche des petits carnassiers : truite, perche, chevesne, aspe. Sa silhouette est assez classique mais bien effilée. Le SOS est très légèrement comprimé latéralement mais on ne peut pas le considérer comme un flat minnow, type D Incite. Il possède aussi un petit aileron qui ne semble pas influer sur la nage mais qui offre un surplus imitatif et décoratif.

Les deux hameçons triples de taille identique (n°10) sont de la marque BKK. Ils sont très piquants, de finition black-nickel, arrondis et moyens de fer. Le profil très effilé du leurre, associé à un hameçon ventral placé légèrement plus haut que la moyenne, limite fortement les bouclages au lancer ou lors d’animations vraiment sèches.
Crédit photo : Lyonel Chocat

Un coulant modéré

La mode actuelle (et d’ailleurs excessive à mon avis) en matière de pêche des salmonidés aux poissons-nageurs s’oriente vers des densités de plus en plus élevées. Dans sa petite version, le SOS ne s’inscrit pas vraiment dans cette tendance. Ce n’est pas un coulant lent mais, avec ses 6 g pour un peu plus de 6 cm, il n’est pas le plus dense de sa catégorie. Son ratio poids/taille s’établit à 0,95 contre 1,11 pour le D Contact 63 (modèle bien connu) et 1,26 pour l’Arctac. Avec cette densité – disons coulante modérée – on peut l’utiliser en ruisseau ou en petit torrent sans qu’il se comporte comme une « enclume ». Cela permet donc de proposer une proie conséquente (qui limite un peu les prises de truitelles abondantes dans ses biotopes) sans que le leurre ne racle trop souvent le fond. En plus grande rivière à truites, il sera en revanche plutôt destiné aux courants moyens ou aux débits estivaux et il sera, a fortiori, un peu moins à l’aise en gros torrent ou en période de hautes eaux. Cette densité le rend aussi plus polyvalent pour la seconde catégorie, sur les chevesnes ou les aspes par exemple, qui se pêchent souvent moins creux que les farios. Mais la capacité d’un poisson-nageur à descendre plus ou moins dans la couche d’eau dépend aussi de sa forme (largeur, ventre plat ou non) et de ses performances de nage.

Le lestage est composé de deux barreaux en zinc de part et d’autre du triple ventral et d’une bille en acier à l’arrière. Il n’y a pas de transfert de masse (c’est la norme pour les minnows coulants) mais les deux masselottes et la bille disposent d’un certain jeu dans leur cavité, 1 cm environ. De ce fait, sans être un vrai leurre bruiteur, il produit quand même un cliquetis. Ce n’est donc pas un silencieux.
Crédit photo : Lyonel Chocat

Il ne décroche pas

Avec son ventre plutôt arrondi et sa silhouette fuselée, le SOS descend bien après l’impact et il tire peu, ce qui est toujours agréable. À noter qu’il coule par la queue du fait d’une bille située à l’arrière du corps. C’est en configuration classique, à savoir prospection vers l’amont avec petits coups de scion (twitching), qu’il m’a semblé le plus performant : il est conçu pour ça et il le fait très bien. Il ne décroche pas quand on doit l’animer très vite pour compenser la vitesse du courant ou gérer une faible profondeur.

Le Sultan Of Swim est décliné en cinq coloris plutôt orientés salmonidés. Il y a deux Yamame avec points rouges et noirs imitant des petites truites : MNT et Browtrout. Le coloris Vairon est très clair avec un ventre orange toujours efficace sur les farios. Deux coloris sont métalliques avec une ligne latérale très marquée en forme d’éclair: un Silver et un Blue (qui n’est pas bleu mais doré).
Crédit photo : Lyonel Chocat

Une nage discrète

Sa nage est erratique et nerveuse mais sans excès. Les hameçons ne bouclent pas avec la pointe en Nylon quand il fait des demi-tours sur lui-même. En pêche aval ou trois quarts aval, sur des animations en petites tractions, il est également efficace, même s’il ne faut pas qu’il y ait trop de courant pour lui permettre de redescendre. En rivière lente de seconde catégorie, en étang ou en lac de montagne, il a également, de mon point de vue, son mot à dire sur des poissons difficiles, d’autant que les petites bavettes se lancent toujours bien. En simple lancer-ramener, il ne démérite pas, même s’il lui faut un peu de vitesse pour enclencher son rolling (déhanchement). Cela étant dit, pour la truite en tout cas qui est la cible prioritaire de ce leurre selon le fabricant, je préfère d’autres catégories de leurre (tournante ou spintail) bien plus attractives que le minnow coulant en récupération simple.

La bavette est épaisse et solidement ancrée dans la tête du leurre, donc parfaitement adaptée aux rivières à truites où on tape régulièrement les blocs. Elle est assez courte, ce qui est la norme pour ce type de poissons-nageurs, mais son profil est plutôt atypique. Elle est en forme de losange avec des bords arrondis. Elle donne une nage qui m’a semblé un peu moins marquée qu’avec les bavettes ovoïdes plus classiques.
Crédit photo : Lyonel Chocat

Points faibles, points forts

Points faibles. La gamme de coloris est évidemment un peu trop restreinte, la première année de commercialisation explique ce choix. Des déclinaisons plus flashy seraient les bienvenues, pour la perche notamment. Le second modèle disponible (75 mm) propose un ratio poids/taille beaucoup plus élevé (1,2) et ce n’est donc plus vraiment le même leurre.

Points forts. Si la silhouette du Sultan Of Swim n’est pas fondamentalement révolutionnaire, le sérieux global de sa conception (équilibrage, finition, nage) où il n’y a rien à redire, en fait un piège performant. Il est vendu à un prix contenu par rapport à la moyenne des minnows coulants. Il est en outre mieux armé que certains poissons-nageurs japonais ultra haut de gamme.

Fiche technique

  • TYPE : MINNOW COULANT
  • LONGUEUR : 6,3 CM
  • POIDS : 6 G
  • DENSITÉ : COULANT CLASSIQUE
  • RATIO POIDS/TAILLE : 0,95
  • HAMEÇONS : 2 TRIPLES N° 10 (BKK 6021)
  • COLORIS : 5
  • AUTRE DIMENSION DISPONIBLE : 75 MM
  • DISTRIBUTION : NEED2FISH
  • PRIX PUBLIC : 13,80 €

 

"Pour recevoir chaque semaine toutes les actus de la pêche, nos concours, nos bons plans, nos sorties vidéos, nos articles gratuits et bien plus encore... inscrivez-vous vite à notre Newsletter !"

Je m’inscris à la newsletter

Matériel

Magazine n°934

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15