Les sites du groupe Info6TM

Moteur technique 4 temps : comment faire l'entretien soi-même

En dehors de la période de garantie, où les révisions obligatoires doivent être faites par un professionnel agréé, il est possible et assez simple de faire soi-même l’entretien annuel d'un 4 temps : vidange du moteur et de l’embase, filtre à huile, bougies, etc. Voici nos conseils en dix points.

1. Périodicité

La vidange de l’huile moteur est à faire toutes les 100 heures d’utilisation ou une fois par an. L’huile d’embase doit être remplacée en même temps, le filtre à huile toutes les deux vidanges. Les bougies ne se remplacent qu’en cas de besoin (usure, encrassement). Pour connaître le temps d’utilisation, on peut installer un compteur horaire qui ne se met en marche que quand le moteur est alimenté électriquement.

2. Préparatifs

Pour faciliter l’écoulement de l’huile usagée, on vidange un moteur à chaud. Il faut donc le faire tourner dix minutes au ralenti en garantissant son refroidissement, soit en immergeant l’embase dans un fût rempli d’eau soit à l’aide des fameuses « oreilles de Mickey », deux ventouses connectées à un Y qui se branche sur un tuyau d’arrosage et que l’on place sur les prises d’eau (grilles situées sous la plaque anti-cavitation).

3. Vidange

Quand le moteur est assez chaud, il faut l’éteindre et dévisser l’écrou de vidange dont l’emplacement varie selon les marques et les modèles (se référer à la notice d’entretien). L’huile usagée s’écoule dans un récipient positionné sous le moteur. On peut ensuite s’en débarrasser auprès d’un garagiste ou en déchetterie. Laisser le moteur s’égoutter complètement.

4. Filtre à huile

En attendant, changer le filtre à huile si besoin est. Bourrer l’espace sous le filtre avec du papier absorbant pour recueillir l’huile qui va s’écouler et souillerait le carter. Débloquer le filtre avec une clé spéciale ou une pince multiprise. Huiler le joint du nouveau filtre et le visser à la main. Ne pas utiliser d’outil pour le bloquer, la force du poignet suffit si on serre fermement.

5. Remplissage

L’huile moteur ayant fini de s’égoutter, revisser le bouchon de vidange. Il est temps de mettre l’huile neuve. La meilleure méthode consiste à consulter la fiche technique du moteur qui donne la référence de l’huile préconisée (en général 10W30 ou 10W40) et le volume exact. Il suffit alors de doser la quantité voulue et de la verser dans l’orifice de remplissage, ce qui évite de trop en mettre.

6. Contrôle du niveau

Faire tourner le moteur cinq minutes pour que le filtre à huile se remplisse. Laisser reposer dix minutes pour que l’huile redescende et mesurer le niveau avec la jauge, moteur bien horizontal (embase verticale). En principe, il doit être parfait car le volume donné par le manuel tient compte de l’absorption par le filtre, sinon ajuster en versant un peu d’huile.

7. Vidange de l’embase

vis donnent accès au circuit. La première est située au-dessus de la plaque anti-cavitation, c’est le bouchon de niveau. La seconde, sous le bloc hélice, c’est le bouchon de vidange. Dévisser celle du bas après avoir placé un récipient pour recueillir l’huile qui s’écoule faiblement faute de prise d’air. Dévisser entièrement la vis du haut pour que l’huile s’écoule franchement. Laisser égoutter cinq minutes.

8. Remplissage

Consulter le manuel pour avoir la référence de l’huile de transmission à employer. Le remplissage se fait par le trou du bas, jusqu’à ce que l’huile déborde par celui du haut. Elle doit donc être injectée sous pression avec une seringue à huile. Quand elle s’écoule par le trou du haut, le refermer. Ôter l’embout de la seringue et rapidement refermer le trou du bas. Essuyer les coulures, c’est terminé.

9. Bougies

Démonter les bougies et les inspecter. Si elles sont comme neuves les remonter. Si elles sont légèrement encrassées, les nettoyer à la brosse métallique douce et vérifier l’écartement de l’électrode à l’aide d’une cale d’épaisseur. Si elles sont trop abîmées (électrode usée, porcelaine fissurée, etc.) les remplacer à l’identique.

10. Graissage

Les moteurs possèdent généralement un ou plusieurs graisseurs sur les parties mobiles en friction (pivot, biellette de direction, etc.): les remplir à la pompe à graisse. La vielle graisse sale est poussée à l’extérieur, continuer jusqu’à ce que la graisse neuve apparaisse. Éliminer l’excédent et nettoyer.

L'astuce en plus

Ce n’est pas de la maintenance mais de la prévoyance. Vérifiez que vous avez de quoi vous dépanner en cas d’incident banal sur l’eau : fusibles pour moteur alimenté électriquement (trim, démarreur, allumage électronique, etc.), bougie de rechange et clé à bougie, corde de démarrage manuel, petit outillage.

"Pour recevoir chaque semaine toutes les actus de la pêche, nos concours, nos bons plans, nos sorties vidéos, nos articles gratuits et bien plus encore... inscrivez-vous vite à notre Newsletter !"

Je m’inscris à la newsletter

Bateaux / Kayaks

Tutos

Magazine n°934

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15